Blog make-up

Mes livres de chevet

Mentions légales

  • Ce blog est un weblog public publié par l'agence JESUISUNIQUE. Directrice de publication : Sophie Kune. Le service technique d'hébergement est : SIXAPART SA 104, avenue du president Kennedy - 75116 Paris. Tel : 01 44 14 16 60. Pour toutes questions ou réclamations concernant ce weblog, veuillez adresser un mail à : info@jesuisunique.fr

Creative commons

Abonnez-vous

Stat Counter

« Sur le pont... | Accueil | Ze new collection »

14/11/2006

Commentaires

Ils poursuivent mes pensées et alimentent la nostalgie de mon enfance : ma grand-mère avait ramené un couple d'Allemagne. Les petits nains avaient dû passer, "en clandestins" depuis l'est. Ils ont vécu une bonne vie dans le jardin, jusqu'à ce qu'ils finissent totalement en miettes, les pauvres !
Les petits nains de jardin sont la représentation de petits ouvriers, mineurs, etc... et originaires de l'est de l'Allemagne.
Voici leur histoire :
"si l’origine exacte reste vague, toujours est-il qu’ils sont censés représenter des pygmées employés au Moyen-Age dans les mines de Cappadoce. Chargés de creuser des galeries souterraines, les mineurs étaient, à l’origine, essentiellement de petits êtres, car l’étroitesse des galeries dans lesquelles ils évoluaient n’autorisait que des hommes de petite taille. Affublés de bonnets rouges rembourrés pour les protéger des éboulis, et de vêtements de couleur pour être vus, ils furent très vite vénérés car ils extrayaient des métaux précieux dans les mines, et élaboraient des bijoux ou objets auxquels on attribua bientôt des vertus surnaturelles.... Ils furent ainsi très rapidement considérés comme le symbole des forces occultes, au point que les exploitants des mines décidèrent de fabriquer des statuettes à leur effigie, censées exorciser les maléfices dont ces êtres étaient porteurs.... Dès leur exportation, le succès des statuettes fut immédiat : le phénomène des nains de jardin était né ! Ainsi, même si l’origine du nain de jardin n’est pas officiellement germanique, la statuette, dans sa forme actuelle, est bien d’origine allemande, d’autant que l’on sait que sa production industrielle en céramique a trouvé naissance à Gräfenroda en Thuringe, pour se développer ensuite également en Rhénanie, en Alsace, en Autriche, en Tchécoslovaquie ou même en Suisse. Depuis, leur engouement dans les pays de langue allemande ne s’est jamais démenti, à l’exception, peut-être, de la période nazie (car ils ne correspondaient pas au standard de la race pure telle que la concevait l’idéologie nazie) et de l’ère communiste en ex-Allemagne de l’Est (à cause de leurs tendances bourgeoises, apparemment peu en accord avec l’idéologie communiste)." (pigé sur le site des français en allemagne)

C'est pas rien, hein ? ces petits nains ne sont décidément pas anodins !

Non, je sais qu'ils représentent beaucoup.
Je te remercie vraiment pour cette belle entrée en matière en tous cas :-)
Au fait, comment trouves-tu Martin le coquin?

Grand merci Sophie d'avoir présenté Martin le coquin ! C'est très sympa !
Il est vrai que le travail de Jean-Yves Jouannais est remarquable !

Hello Soph'
Martin le coquin, et bien, je le trouve très coquin justement... ;) je n'en dirais pas plus sur ce très sérieux blog, ce sera du "off off". Sweet dreams tout le monde des petits nains !

De rien Frank, c'est tout naturel.
Ce Martin le coquin, il est tout à fait charmant.
Je suis à la ramasse avec Arthur moi ;-)
Quelqu'un pour m'aider à lui faire un look à mon nain?

@ Catherine la coquine, si tu veux te lâcher, vas-y, je sens que l'on va bien se marrer ;-)

bah, finalement une déco d'appart' avec des nains de jardin ce n'est pas si mal, tu vas peut être lancer un concept ...
Il me fait penser au nain de jardin d'Amélie Poulain (un film que j'adore). Tu crois qu'il t'enverra aussi des cartes postales de ses voyages ?

Delphine, je n'en ai pas reçu pour l'instant ;-)
Quant à mon Arthur, il était sur le rebord de ma fenêtre à mater les voitures passer et à présent ma rue en tranchée.
C'est bien pour cela qu'il est cracra le petit ;-)
Bon, je vais demander à Martin ou il en est de son planning voyage 2007.

J'ai gagné il y a environ une quinzaine d'années un nain de jardin à la foire (si!)....pas très beau, très classique, chapeau rouge et pantalon vert....je n'aime pas les nains de jardin. Je les trouve vraiment trop kitch.. et pourtant, mon nain est toujours là, sous mon balcon, dans un état pitoyable certes.... mais bizarrement je suis incapable de m'en débarasser....? suis-je possédée?

Je dirai que oui Sandrine.
Finalement, on s'attache à ces
petits!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.